Page d'accueil > A la une
Allocution prononcée par Monsieur GENG Wenbing, ambassadeur de Chine près le Bénin, lors de la commémoration du 30e anniversaire de la coopérations médicale sino-béninoise
2008-09-16

Excellence, Monsieur le Ministre de la Santé publique de la République du Bénin,

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Aujourd'hui, c'est avec un grand plaisir de vous retrouver ici dans une ambiance amicale et chaleureuse pour commémorer ensemble le 30ème anniversaire de la coopération médicale sino-béninoise. Tout d'abord, permettez-moi de remercier à SEM le ministre de la Santé Publique ainsi qu' à ses collaborateurs pour leur aimable présence à cette cérémonie.

Monsieur le ministre, chers amis,

Comme vous le savez, entre nos deux pays, il existe une longue distance géographique, mais celle-ci ne constitue nullement un handicape pour la communication entre nos deux peuples, car la distance mentale entre nous est si proche que nos coeurs sont noués inséparablement. Nous nous comprennons les besoins et préoccupations mutuelles, notre coopération est fructueuse, elle est remarquée par la sincérité et le pragmatisme, c'est pour cela que nous sommes réunis ensemble pour la féliciter.

La Chine et le Bénin ne cesse jamais de développer la coopération dans les différents domaines, et la santé publique est considérée comme un pilier très important. Depuis 1978, le premier groupe de médecins était envoyé vers le Bénin, et dès lors, tous les 2 ans, la Chine envoie une mission médicale en relève constituée de 26 médecins, répartis à Natitingou, Kandi puis Lokossa et Cotonou. A travers les quelques cent mille de visites et d'opérations, plus de 400 médecins chinois ont soigné et guéri d'innombrables patients béninois. Ces médecins s'éloignent de leur famille et de leurs parents en subissant la monotonie, acceptent de travailler même dans des conditions difficiles par rapport à leurs conditions en Chine. Ils ont contribué non seulement la sueur mais aussi la vie à la cause médicale du Bénin. Jusqu'à présent, deux médecins chinois sont déjà décédés pour raison de travail au Bénin, ils sont tous considérés comme des "Anges Célestes"en Chine, je pense qu'ils le sont également au Bénin.

Monsieur le ministre, chers amis,

En dehors de l'envoi de médecins, chaque année la Chine accorde également un don de matériels consommable médicaux et de médicaments au Bénin. En 1998, la Chine a construis l'hôpital de Lokossa qui joue maintenant un rôle très important pour la santé du peuple béninois. En 2003, la Chine a octroyé un don important de matériels médicaux y compris le scanner qui est en service depuis un moment. En 2006, le gouvernement chinois a prononcé les 8 mesures de coopération avec les pays africains lors du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine. Le Bénin a bénéficié de la fourniture de médicaments anti-paludisme, d'un centre de lutte contre le paludisme qui sera installé au sein de l'Hôpital Lokossa, d'un hôpital de cent lits dont les travaux de construction seront démarrés fin de cette année à Parakou. A part cela, des médecins et des foncionnaires dans l'administration de la santé publique peuvent également avoir l'occasion d'aller suivre des séminaires ou des formations en Chine dans le cadre du projet de valorisation des ressources humaines. L'année 2007, 18 médecins et fonctionnaires ont bénéficiés de ce projet.

   

Monsieur le Ministre de la Santé du Bénin Késsilé Tchala et Monsier le Vice-Directeur de la Santé publique du Gouvernement provincial du Ningxia YE Xu prononcent leur discours

Monsieur le ministre, Chers amis,

Je vous remercie d'avoir évoquer avec moi le passé de notre coopération, j'aimerais aussi envisager avec vous la perspective d'avenir de la coopération médicale entre nos deux pays. Comme la Chine et le Bénin sont de bons amis de tout temps, des partenaires ayant des relations de coopérations sincères et sont donc comme des frères et sœurs, je ne m'inqiète point de cet avenir, avec les efforts de nos deux, je suis sûr que nous puissons avoir une coopération fleurissante et verdoyante qui sera insérée dans l'histoire de la coopération sino-béninoise, et dans l'intérêt du peuple chinois et béninois et visant l'instauration et le développement d'une nouvelle forme de relation stratégique basée sur la confiance mutuelle et équitable, cette coopération gagnant-gagnant sera de référence des autres.

Monsieur le ministre, Chers amis,

Pour terminer, je tiens à remercier encore une fois le soutien inlassable et appréciable de votre Excellence ainsi que la coopération sincère de vos collaborateurs.

Vive la coopération sino-béninoise.

Je vous remercie.



[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]