Page d'accueil > A la une
Allocution prononcée par S.E.Mme LI Beifen, Ambassadeur chinois près le Bénin à l'occasion de la réception de la Fête national de la République Populaire de Chine
2006-09-28

 

Excellence, Monsieur le Ministre Délégué de l'Intégration africaine et des Béninois de l'Extérieur auprès du Ministre des Affaires Etrangères,

Excellences, Mesdames et Messieurs les Membres de la Délégation officielle du Gouvernement de la République du Bénin,

Excellences, Mesdames et Messieurs les chefs de mission du Corps Diplomatique et Consulaire et des organisations internationales accréditées au Bénin,

Honorables Invités,

Ce soir, c'est un grand plaisir pour moi de vous accueillir si nombreux à cette soirée qui marque le 57ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine. Tout d'abord, permettez-moi de vous présenter mes sincères remerciements pour votre aimable présence.

Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, dès la fondation de la République Populaire de Chine, surtout après l'application de la politique de réforme et d'ouverture il y a 28 ans, le développement économique et social en Chine a obtenu des succès gigantesques. Entre 1978 et 2005, son PIB a plus que décuplé, passant de 216,5 milliards de USD à 2,23 billions. Le PIB par personne s'est élevé, de 226 à 1707 dollars. L'envergure économique se classe déjà au quatrième rang mondial. Le volume d'import-export s'est élevé de 20,6 milliards de USD à 1,42 billion, et la Chine est devenue la troisième grande entité commerciale du monde. Selon les dernières données, la croissance économique du premier semestre 2006 a atteint 10,9%. Parallèlement au développement économique, la vie du peuple a atteint dans l'ensemble un niveau de vie relativement aisée. Le nombre de pauvres ruraux a diminué de 250 millions à 23,65 millions. Selon l'évaluation de la Banque mondiale, ces vingt derniers années, le taux de diminution de la pauvreté en Chine représente 75% de celui des pays en développement.

Pourtant, nous sommes conscients que la Chine reste encore un pays en voie de développement qui a une population énorme, une base économique faible et un développement déséquilibré. Bien que son volume économique global soit aux premiers rangs du monde, avec 1,3 milliard de populations, son PIB par habitant se classe après le centième. Pour moderniser le pays, perfectionner la démocratie, faire progresser les sciences, l'enseignement, la société harmonieuse et la vie aisée du peuple, nous avons encore un long et dur chemin à parcourir en surmontant de multiples difficultés et problèmes.

Mesdames et Messieurs,

La Chine est engagée dans la poursuite du développement commun. Elle poursuivra une politique étrangère indépendante de paix et de développement pacifique et s'en tient à la stratégie d'ouverture pour le bénéfice mutuel et la coopération gagnant-gagnant, afin de construire ensemble avec tous les peuples, un monde harmonieux de paix soutenue et de prospérité commune. Le fait a prouvé et continuera à prouver que le développement de la Chine est par nature pacifique, ouvert et coopératif. Il ne posera de menace à personne; au contraire, il apportera plus d'occasions de développement au monde.

Mesdames et Messieurs,

Cette année marque le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et des pays d'Afrique. Mon gouvernement y attache une grande importance. Le Président chinois, le Premier Ministre, le Ministre des Affaires Etrangères et des autres dirigeants chinois ont effectué des visites successives dans une vingtaine de pays d'Afrique. Le gouvernement chinois a publié pour la première fois un Document sur la politique de la Chine à l'égard de l'Afrique en indiquant l'objectif précis et la conviction ferme de la Chine de poursuivre l'amitié traditionnelle sino-africaine et d'oeuvrer à établir un nouveau type de partenariat stratégique dans la situation actuelle.

Mesdames et Messieurs,

Par suite d'un développement de 5 décennies, les relations sino-africaines ont accumulé dans la pratique plusieurs expériences précieuses, qui peuvent se résumer en ces termes : respect réciproque dans l'égalité sur le plan politique ; bénéfice mutuel dans la coopération gagnant-gagnant sur le plan économique ; inspiration interactive dans l'esprit de la complémentarité sur le plan culturel ; soutien mutuel et coordination étroite au sein de l'ONU et des autres enceintes multilatérales. Le Forum sur la Coopération sino-africaine a vu le jour déjà plus de 6 ans. Il convient de souligner que pendant cette période, ce Forum, grâce aux efforts conjugués de part et d'autre, a avancé à pas assurés et joué un rôle considérable dans l'approfondissement des relations sino-africaines, devenant ainsi un mécanisme efficace de dialogue et de coopération sur tous les plans entre la Chine et l'Afrique. Nous sommes convaincus que le Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine approuvé par de nombreux chefs d'Etat de l'Afrique et la 3e conférence ministérielle du Forum qui se tiendront en novembre prochain à Beijing, contribueront à renforcer la connaissance mutuelle et l'amitié entre les dirigeants chinois et africains, et leur permettre de programmer ensemble l'avenir de la coopération générale dans le cadre du Forum. Sur l'invitation du Président chinois, de nombreux chefs d'Etat africains, y compris S.E. M. Boni YAYI ont déjà confirmé leur présence. Nous sommes certains que cette rencontre historique sera couronnée de succès grâce aux aspirations et efforts communs des deux parties.

Chers amis,

L'année 2006 constitue aussi une année de tournant dans l'histoire de la République du Bénin. L'élection présidentielle au mois de mars dernier qui s'est passée en liberté, en paix et en transparence a montré la maturité politique du peuple béninois et a rehaussé l'image démocratique du Bénin. Je voudrais profiter de cette occasion pour féliciter une fois de plus, au nom du Gouvernement et du peuple chinois, ainsi qu'en mon nom propre, la brillante élection de S.E.M. Boni YAYI à la présidence de la République du Bénin. Je peux vous assurer, Monsieur le Ministre, que la Chine sera toujours disponible à accompagner comme une partenaire de confiance et sûre, le processus du changement en cours dans votre pays.

Mesdames et Messieurs,

Les relations amicales sino-béninoises est marquées cette année par le grand succès de la visite d'Etat que le Président de la République du Bénin, le Docteur Boni YAYI a effectuée en Chine le mois dernier. Au cours de cette visite, le président Boni YAYI a eu des entretiens officiels avec le président chinois HU Jintao et rencontré le Premier Ministre WEN Jiabao. Ils ont procédé à des échanges de vues approfondis sur les relations bilatérales et les questions régionales et internationales d'intérêt commun, et sont parvenus à un large consensus. Les deux partis sont convenus unanimement de multiplier les échanges de haut niveau entre les deux pays, de renforcer la confiance politique mutuelle et d'élargir leur coopération dans tous les domaines, afin d'assurer un développement général en profondeur des relations bilatérales. Le gouvernement chinois a décidé d'encourager davantage d'entreprises chinoises performantes et crédibles à investir et à se développer au Bénin sur un pied d'égalité et d'avantage réciproque, et entend explorer activement avec la partie béninoise de nouveaux moyens et canaux pour élargir la coopération économique, notamment dans les domaines de l'agriculture, des infrastructures, de la santé et des télécommunications. Plusieurs sociétés chinoises qui se sont intéressés par la vision du changement et les opportunités d'investissements et d'affaires au Bénin présentées par le Président Boni YAYI enverront des missions commerciales dans les prochaines mois pour faire des enquêtes sur place.

Je voudrais citer encore plusieurs accords qui ont été signés au cours de la récente visite d'Etat de S.E.M. Boni YAYI en Chine, y compris deux Accords de Coopération Economique et Technique relatifs à un don de trente millions de yuan RMB, soit environ 2 milliards de FCFA, et à un prêt sans intérêt de vingt millions de yuan RMB, soit 1,5 milliard de FCFA ; deux Lettres échangées concernant un don de matériels agricoles d'une valeur de cinq millions de yuan RMB, soit 350 millions de FCFA, et un don de médicaments contre le paludisme d'une valeur de deux millions de yuan RMB, soit 150 millions de FCFA ; le Programme d'Exécution de l'Accord de la Coopération Culturelle pour les années 2006 à 2009, et un contrat entre la Banque Export-Import de Chine et le Bénin pour financer le projet de modernisation de la Poste béninoise avec un prêt à taux préférentiel de 20 millions USD.

Toujours dans le cadre des assistances gouvernementales, cette année, à part la construction en cours du nouveau bâtiment du Ministère des Affaires Etrangères et les missions médicales, agronomes et d'assistance technique qui sont sur place depuis plus de 20 ans, la construction d'un centre chinois du développement commercial et la réhabilitation de la digue de protection des périmètres à Malanville seront en exécution. La requête du gouvernement béninois concernant la construction d'un échangeur à Cotonou a été pris en considération par mon gouvernement.

Je voudrais encore souligner que, plusieurs délégations béninoises de haut niveau vont effectuer successivement des visites en Chine dans les deux prochains mois, y compris S.E.M. Théophile MONTCHO, Ministre de la Culture, des Sports et Loisirs, S.E.M. Mathieu BONI, Chef d'Etat-Major Général des Forces Armées Béninoises et une délégation composée de cinq maires béninois. Ces échanges de différents niveaux favoriseront l'approfondissement de la compréhension mutuelle et à la consolidation de la base d'amitié.

Mesdames et Messieurs,

La Chine et le Bénin se réjouissent d'une amitié traditionnelle. Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Bénin en 1972, nos deux pays mènent une coopération sincère et amicale dans divers domaines tels que politique, économique, commercial, culturel, éducatif et sanitaire. La partie chinoise apprécie toujours la ferme position béninoise de la politique d'une seule Chine. Nul doute qu'avec une amitié aussi sincère que durable entre les peuples chinois et béninois et une assise politique aussi solide, les relations sino-béninoises ont de vastes perspectives pour leur coopération multisectorielle.

J'ai la ferme conviction que, dans l'ère du changement conduit par le Président Boni YAYI, les relations de coopération amicale entre la Chine et le Bénin remporteront des succès plus fructueux et seront portées à un nouveau palier.

Pour terminer, je voudrais saisir cette occasion pour exprimer mes meilleurs voeux à la prospérité de la République du Bénin, au bonheur de son peuple et à la santé de son Président, S.E.M. Boni YAYI.

Vive la République Populaire de Chine !

Vive la République du Bénin !

Vive l'amitié sino-béninoise !

Et à la santé de vous tous !

 



[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]