Page d'accueil > A la une
La Chine n'a pas l'intention de relancer la compétition spatiale
2005-10-17

 

    BEIJING, 17 octobre (XINHUANET) -- Le monde a félicité la Chine du  succès du vol spatial habité, un peu inquiet cependant que cette  mission réussie chinoise ne relance la compétition dans le domaine spatial. 

     De hauts fonctionnaires chinois ont levé le doute en déclarant que le programme spatial chinois avait pour seul objectif  d'explorer et utiliser les ressources spatiales à des fins  pacifiques. 

     Aussitôt après le lancement du vaisseau spatial habité  Shenzhou VI, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a explicité  les objectifs du programme spatial habité du pays. "Nous  souhaitons utiliser, en union avec les peuples du monde, les  ressources spatiales à des fins pacifiques", a-t-il déclaré. 

     Les ambitions chinoises de conquête spatiale correspondent à  sa stratégie de développement national sur les deux thèmes de " paix et développement". 

     Bien que la Chine ait connu une croissance économique rapide  et renforcé sa puissance, le pays, avec une population de 1,3  milliard d'habitants, est largement en retard par rapport aux Eats- Unis, à la Russie et à d'autres pays en terme de développement  économique et technologique. 

     Le ministre chinois des Finances a indiqué récemment que le  produit intérieur brut (PIB) de la Chine était d'à peine plus de 1 000 dollars, un niveau similaire à celui du Sri Lanka. 

     La Chine est également confrontée à l'augmentation de l'écart  de richesse entre les villes et la campagne. Par ailleurs, ses 800 millions de paysans ne sont pas couverts par l'assurance médicale  et la sécurité sociale. 

     Le vol spatial habité de la Chine est intervenu 42 ans après  le premier vol habité de l'URSS et 35 ans après l'alunissage des  Etats-Unis. 

     Tout cela signifie que la Chine n'a ni l'ambition politique,  ni la puissance économique ou technique pour se lancer dans une  course spatiale avec d'autres pays.  

     La Chine a dépensé environ 2 milliards de dollars américains  dans son programme spatial habité, dont la plupart a été affectée  à la construction d'infrastructures au sol et à la formation du  personnel. Fin  

 



[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]