Page d'accueil > A la une
Rapport au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois
2017-11-09

Camarades,

Au nom du XVIIIe Comité central, j'ai l'honneur de présenter maintenant le rapport d'activité au XIXe Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

Le XIXe Congrès national du PCC est un congrès extrêmement important qui a lieu au moment où nous entrons dans la phase décisive de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance, et au moment clé où le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère.

Le présent congrès a pour thème : rester fidèle à l'engagement initial, garder constamment à l'esprit notre mission, porter haut levé le grand drapeau du socialisme à la chinoise, remporter la victoire décisive de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance, faire triompher le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, et lutter sans relâche pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation.

Rester fidèle à l'engagement initial assure le succès de toute entreprise. L'engagement initial et la mission des communistes chinois consistent précisément à apporter le bonheur au peuple chinois et le renouveau à la nation chinoise. Ils représentent la force motrice fondamentale qui pousse les communistes chinois à continuellement aller de l'avant. Tous les camarades du Parti doivent toujours rester étroitement unis au peuple en partageant avec lui le même souffle et le même destin. Ils doivent toujours faire de l'aspiration du peuple à une vie meilleure l'objectif de leur lutte, et continuer à avancer vaillamment, avec une détermination sans faille, vers ce but grandiose qu'est la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise.

À l'heure actuelle, la situation tant intérieure qu'extérieure connaît des changements profonds et complexes. Le développement de notre pays se trouve dans une importante période stratégique dont les perspectives sont rayonnantes, tout en étant confronté à des défis très sérieux. Tous les camarades du Parti doivent prendre de la hauteur pour voir loin, être conscients des dangers possibles, avoir un esprit ouvert à la réforme et à l'innovation en rejetant toute pensée sclérosée et tout immobilisme, unir autour d'eux et conduire notre peuple multiethnique à la victoire décisive de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance, et faire triompher le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère.

I. LES TÂCHES ACCOMPLIES DURANT LES CINQ DERNIÈRES ANNÉES ET LES TRANSFORMATIONS HISTORIQUES OPÉRÉES

La période des cinq années qui s'est écoulée depuis le XVIIIe Congrès national a été une période extraordinaire dans le processus de développement du Parti et de l'État. Dans un environnement international caractérisé par la faiblesse de la reprise de l'économie mondiale, des conflits et bouleversements régionaux fréquents et l'aggravation des problèmes planétaires, et face aux changements profonds de notre économie avec, notamment, l'amorce de la nouvelle normalité, nous avons suivi dans notre travail le principe général dit "aller de l'avant à pas assurés". Nous avons également avancé en surmontant toutes sortes de difficultés grâce à un esprit créatif, remportant ainsi de nouveaux succès historiques s'agissant de la politique de réforme et d'ouverture, et de la modernisation socialiste.

Pour appliquer l'esprit du XVIIIe Congrès national, le Comité central a convoqué sept sessions plénières lors desquelles ont été adoptées des décisions et dispositions sur des questions importantes, portant notamment sur la réforme des organes gouvernementaux et la reconversion de leurs fonctions, l'approfondissement intégral de la réforme, la promotion à tous les niveaux de la gouvernance du pays en vertu de la loi, l'élaboration du XIIIe Plan quinquennal, et la gestion globale et stricte du Parti. Ces cinq dernières années, nous avons fait progresser de façon synergique les dispositions d'ensemble dites "Plan global en cinq axes" [l'édification sur les plans économique, politique, culturel, social et écologique] et les dispositions stratégiques des "Quatre Intégralités" [édification intégrale de la société de moyenne aisance, approfondissement intégral de la réforme, promotion intégrale de la gouvernance de l'État en vertu de la loi, application intégrale d'une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti]. Par conséquent, les objectifs du XIIe Plan quinquennal ont été accomplis avec succès, la mise en place du XIIIe Plan s'est faite sans obstacle, et la cause du Parti et de l'État a connu une situation nouvelle dans tous les domaines.

L'édification économique a remporté des succès importants.

Nous avons appliqué fermement le nouveau concept de développement, rectifié résolument les idées erronées dans ce domaine, et transformé notre mode de développement, si bien que la qualité et la rentabilité du développement n'ont cessé de s'améliorer.

Une croissance moyennement élevée de l'économie a été maintenue, de sorte que notre pays se trouve au premier rang des principaux pays du monde. Passant de 54 000 milliards de yuans à 80 000 milliards, le PIB de notre pays occupe la deuxième place du monde avec une contribution supérieure à 30 % à la croissance de l'économie mondiale.

La réforme structurelle du côté de l'offre s'est poursuivie en profondeur, permettant une optimisation continue de notre structure économique ; l'économie numérique et d'autres industries nouvelles ont connu un développement fulgurant ; la construction d'infrastructures telles que les lignes ferroviaires à grande vitesse, les routes, les ponts, les ports et les aéroports s'est accélérée.

La modernisation de l'agriculture a progressé à pas assurés, portant la capacité de production céréalière à 600 millions de tonnes.

Le taux d'urbanisation a augmenté en moyenne de 1,2 point de pourcentage par an, tandis que plus de 80 millions de ruraux se sont installés en ville pour devenir citadins.

La coordination du développement interrégional s'est renforcée, et la promotion du projet "la Ceinture et la Route", le développement coordonné de la zone Beijing-Tianjin-Hebei, ainsi que la construction de la ceinture économique du Changjiang ont enregistré des résultats notables.

La stratégie de développement par l'innovation a été appliquée de façon énergique. L'édification d'un pays novateur a porté de beaux fruits, de sorte que de grandes réalisations scientifiques et technologiques ont été accomplies, comme le module spatial Tiangong, le submersible Jiaolong, le radiotélescope sphérique à ouverture unique Tianyan, l'explorateur de particules de matière noire Wukong, le satellite de communication quantique Mozi et l'avion gros porteur. Par ailleurs, nous avons promu activement les travaux de construction sur les îlots et les récifs en mer de Chine méridionale.

Un nouveau système d'économie ouverte s'est perfectionné peu à peu, tandis que notre commerce extérieur, nos investissements à l'étranger et nos réserves de devises se sont classés solidement aux premiers rangs dans le monde.

L'approfondissement intégral de la réforme a réalisé des percées importantes.

En faisant progresser de manière stable et rapide l'approfondissement intégral de la réforme, nous avons éliminé résolument toutes sortes de vices au niveau des institutions et des mécanismes.

En œuvrant pour une réforme tous azimuts, nous avons veillé à réaliser des percées dans plusieurs secteurs et à pousser la réforme en profondeur, de manière à renforcer son caractère systématique, global et coordonné. Pour faire progresser étape par étape les réformes, tant en ampleur qu'en profondeur, nous avons adopté plus de 1 500 mesures, permettant ainsi des percées dans les secteurs importants et les maillons clés, et l'établissement d'un cadre général de réforme dans les domaines prioritaires.

Le régime socialiste à la chinoise s'est amélioré, le niveau de modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l'État a sensiblement progressé, et le dynamisme du développement et la force novatrice de toute la société ont connu un accroissement sensible.

L'édification de la démocratie et de la légalité a franchi un pas important.

Nous avons développé activement la démocratie socialiste et déployé de grands efforts pour la promotion intégrale de la gouvernance de l'État en vertu de la loi, de sorte que l'édification institutionnelle pour assurer la coordination entre la direction du Parti, la souveraineté populaire et la gouvernance de l'État en vertu de la loi s'est renforcée sur tous les plans, que le système de direction du Parti et ses mécanismes n'ont cessé de s'améliorer, que la démocratie socialiste a connu un développement continu, que la démocratie au sein du Parti s'est élargie davantage, que la démocratie consultative socialiste a joué son rôle sur tous les plans, que le front uni patriotique s'est consolidé et développé, et que le travail innovant concernant les ethnies et les religions a progressé.

Par ailleurs, nous avons veillé à renforcer en même temps le caractère scientifique de la législation, la rigueur de l'application de la loi, l'impartialité de la justice et le respect de la loi par tous, et à réaliser l'interaction entre l'appareil d'État, l'Administration et la société sous l'autorité des lois. Le système légal socialiste à la chinoise n'a cessé de se perfectionner, tandis que la conscience de la légalité des citoyens s'est sensiblement renforcée. La réforme pilote du système national de supervision a produit des effets tout à fait positifs. La réforme des systèmes administratif et judiciaire, ainsi que l'édification d'un système de contrainte et de surveillance du fonctionnement du pouvoir ont donné des résultats satisfaisants.

L'édification dans les domaines idéologique et culturel a fait des progrès importants.

Nous avons renforcé la direction du Parti sur le travail idéologique et fait progresser globalement l'innovation théorique. De ce fait, la position du marxisme comme idéologie directrice s'est davantage affirmée, le socialisme à la chinoise et le rêve chinois sont entrés dans le cœur des Chinois, les valeurs essentielles du socialisme et la quintessence de la culture traditionnelle chinoise se sont propagées à une large échelle, et les activités de masse visant à construire la civilisation spirituelle se sont répandues en produisant des résultats réels.

Le niveau des services culturels publics n'a cessé de s'améliorer ; la création littéraire et artistique a connu une progression durable ; les œuvres et les industries culturelles ont prospéré ; le développement, la gestion et l'utilisation d'Internet n'ont cessé de s'améliorer ; les sports de masse et de compétition ont connu un développement général.

Les grands thèmes de notre époque ont retenti avec encore plus de force, rendant ainsi plus puissante l'énergie positive au sein de la société ; la confiance dans notre propre culture s'est accrue, tandis que le "soft power" culturel et le rayonnement de la culture chinoise se sont renforcés considérablement ; la cohésion et l'unité de tout le Parti et de toute la société sont devenues plus solides.

Les conditions de vie de la population n'ont cessé de s'améliorer.

Grâce à la mise en application du concept de développement centré sur le peuple, tout un lot de mesures a été exécuté au profit du peuple, ce qui a permis de renforcer considérablement son sentiment de satisfaction. La lutte pour éradiquer la pauvreté a enregistré des résultats décisifs, si bien que plus de 60 millions d'habitants démunis sont sortis définitivement de la pauvreté, et que le taux de pauvreté a baissé, passant de 10,2 % à moins de 4 %.

Le secteur de l'éducation a connu un essor général, surtout dans les régions rurales et dans le Centre et l'Ouest du pays.

Dans le cadre de l'amélioration continue de l'emploi, plus de 13 millions de nouveaux postes par an ont été créés dans les agglomérations urbaines.

Le taux de croissance du revenu des populations urbaine et rurale a dépassé celui de l'économie. Les groupes de personnes à revenu moyen n'ont cessé de s'élargir.

La mise en place d'un système de protection sociale couvrant les populations urbaine et rurale a été presque achevée ; le niveau de santé de la population et des services médicaux et sanitaires s'est amélioré considérablement ; la construction de logements sociaux a progressé de manière régulière.

Enfin, le système de gouvernance sociale s'est amélioré davantage, garantissant ainsi la stabilité sociale générale et le renforcement de la sécurité nationale dans les divers domaines.

L'édification d'une civilisation écologique a remporté des succès notables.

Le Parti et le pays tout entier ont déployé de grands efforts pour promouvoir l'édification d'une civilisation écologique, si bien que l'application du concept de développement vert est devenue un acte conscient et une initiative des masses, et que la négligence de la protection de l'environnement a été sensiblement corrigée.

La mise en place d'un système de civilisation écologique a été accélérée ; la stratégie des régions à fonctions spécifiques s'est perfectionnée progressivement ; les projets pilotes de création de parcs nationaux ont bien progressé.

La promotion efficace concernant les économies de ressources naturelles dans tous les domaines a donné des résultats très positifs, permettant ainsi de faire baisser considérablement l'intensité de la consommation d'énergies et de ressources naturelles.

Les projets importants de protection et de régénération des écosystèmes ont progressé sans à-coup, et le taux de couverture forestière du pays s'est élevé continuellement.Grâce aux efforts consentis, l'environnement s'est amélioré sensiblement.

Par ailleurs, en incitant à la coopération internationale pour réagir aux changements climatiques, notre pays est devenu un important acteur, contributeur, et exemple à suivre pour l'édification de la civilisation écologique à l'échelle mondiale.

L'édification des forces armées est entrée dans une phase nouvelle.

Visant la réalisation du rêve chinois et du rêve de renforcement de l'armée, nous avons élaboré des principes stratégiques militaires adaptés à la conjoncture nouvelle, et déployé tous nos efforts pour faire progresser la modernisation de la défense nationale et de l'armée.

À la suite de la conférence de Gutian sur le travail politique au sein de l'armée, les traditions glorieuses et l'excellent style de travail de notre Parti et de notre armée ont pu être rétablis et développés, tandis que le paysage politique de l'armée populaire s'est véritablement amélioré.

La réforme de la défense nationale et des forces armées a réalisé une percée historique. En effet, un nouveau schéma s'est établi, dans lequel la Commission militaire centrale assure la direction centralisée et unifiée, les zones de commandement se chargent des opérations militaires, et les différentes forces armées se consacrent à leur propre édification.C'est ainsi que l'armée populaire a accompli une refonte révolutionnaire de sa structure organisationnelle et de ses structures de forces.

Nous avons renforcé les entraînements militaires et les préparatifs de combat. Nous avons également procédé à l'exécution de tâches importantes, telles que la sauvegarde des droits dans nos eaux maritimes, la lutte contre le terrorisme et la préservation de la stabilité, la lutte contre les calamités naturelles et les secours à la population sinistrée, les opérations internationales de maintien de la paix, l'escorte des convois dans le golfe d'Aden et les secours humanitaires.

Le développement des équipements militaires s'est accéléré. Les préparatifs de combat ont enregistré des progrès importants. C'est ainsi que l'armée populaire a fait de solides pas en avant dans la voie de la montée en puissance à la chinoise.

Le travail concernant Hong Kong, Macao et Taiwan a enregistré de nouveaux progrès.

En appliquant intégralement et avec précision le principe "un pays, deux systèmes", nous avons exercé fermement le pouvoir de gouvernance globale attribué à l'autorité centrale par la Constitution et les lois fondamentales sur les Régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, approfondi les échanges et la coopération entre la partie continentale et ces deux régions, et assuré la prospérité et la stabilité de ces dernières. En maintenant le principe d'une seule Chine et le "Consensus de 1992", nous avons promu le développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit de Taiwan, renforcé leurs échanges et la coopération qu'elles entretiennent sur les plans économique et culturel, et réalisé la rencontre historique des dirigeants des deux côtés. Nous avons su réagir judicieusement aux changements de la situation politique à Taiwan et combattu fermement les forces sécessionnistes pour l'"indépendance de Taiwan", sauvegardant ainsi la paix et la stabilité du détroit.

La diplomatie tous azimuts a poursuivi son développement en profondeur.

Nous avons fait progresser globalement la diplomatie de grand pays à la chinoise, de manière à mettre en place une diplomatie tous azimuts, multidimensionnelle et à plusieurs niveaux, créant ainsi un environnement extérieur favorable au développement de notre pays. Dans le cadre du projet "la Ceinture et la Route", nous avons pris l'initiative de créer la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et mis sur pied le Fonds de la route de la soie. Nous avons organisé le premier Forum "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, la réunion des dirigeants de l'APEC, le sommet du G20 à Hangzhou, le sommet des BRICS à Xiamen et la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie. Par ailleurs, nous avons pris l'initiative de construire une communauté de destin pour l'humanité et promu la réforme du système de gouvernance mondiale. Tout cela a permis à la Chine de jouir d'une influence accrue sur le plan mondial, de susciter une adhésion croissante autour d'elle et de jouer un rôle chaque jour plus actif dans le remodelage des relations internationales. C'est ainsi que nous avons pu apporter de nouvelles et importantes contributions à la paix et au développement dans le monde.

La gestion globale et stricte du Parti a donné d'excellents résultats.

Nous avons renforcé sur tous les plans la direction et l'édification du Parti pour prévenir et corriger avec une grande fermeté toute manifestation de relâchement et de laxisme dans la gestion du Parti.

Nous avons amené tout le Parti à se conformer strictement aux statuts du Parti, à renforcer la conscience politique, la conscience de l'intérêt général, la conscience du noyau dirigeant et la conscience de l'alignement ["Quatre Consciences"], et à défendre fermement l'autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central, tout en réaffirmant la discipline et les règles de conduite politiques du Parti et en assumant, d'échelon en échelon, la responsabilité politique en matière de gestion du Parti.

Conformément à l'exigence de "se regarder dans le miroir, rectifier sa tenue, prendre sa douche et se soigner", nous avons organisé la campagne d'éducation et de mise en pratique de la ligne de masse du Parti et l'opération éducative sur le style de travail dit "trois consignes de rigueur et trois règles d'honnêteté", tout en régularisant et institutionnalisant l'éducation dite "deux études et une ligne d'action". Par conséquent, dans tout le Parti, les idéaux et convictions sont devenus plus solides et l'esprit du Parti s'est raffermi davantage.

Grâce à l'application stricte des normes requises pour l'évaluation des bons cadres à la nouvelle époque, nous avons constaté une nette amélioration quant à l'atmosphère et la pratique de la sélection et de la nomination des cadres.

La réforme institutionnelle en matière d'édification du Parti a progressé en profondeur, tandis que la réglementation interne du Parti s'est perfectionnée sans cesse.

Nous avons veillé à accorder la première place à la discipline du Parti, et à résoudre les problèmes qui ont suscité un vif mécontentement au sein des masses populaires et qui constituent la plus grave menace pour le fondement même de l'exercice du pouvoir par le Parti.

Le Comité central a publié les "Huit Recommandations" pour réprimer sévèrement le formalisme, la bureaucratie, l'hédonisme et le goût du luxe ["quatre vices"], et combattre toute recherche de privilèges.

Les tournées d'inspection couvrant tous les comités des instances centrales et provinciales du Parti ont agi comme une arme fortement dissuasive. La lutte anticorruption, étendue à tous les domaines, ne connaît pas de tolérance ni de zone interdite, et nous sommes résolus à réprimer aussi bien les "tigres" que les "mouches" et les "renards". Nous avons presque atteint notre but de dissuader toute tentative de corruption en resserrant les barreaux de la cage pour empêcher toute possibilité de corruption, et en consolidant la digue qui réprime toute envie même de corruption. Tout cela a permis de renforcer et de maintenir l'effet dissuasif et répressif de la lutte anticorruption.

Les résultats que nous avons obtenus depuis cinq ans dans tous les domaines ont une valeur pionnière ; les réformes réalisées durant cette période se sont opérées à des niveaux plus profonds et revêtent un caractère fondamental. Depuis cinq ans, grâce à un énorme courage politique et à un sens aigu des responsabilités, notre Parti a formulé une série de conceptions, pensées et stratégies nouvelles, adopté une série de principes et politiques majeurs accompagnés d'un train de mesures importantes, et accompli une série de tâches majeures. Cela nous a permis de réussir des tâches colossales et de surmonter bon nombre de difficultés que nous n'avions pas réussi à surmonter durant de très nombreuses années. Toutes ces transformations historiques revêtent une grande et profonde signification pour l'avenir de la cause du Parti et de l'État.

Depuis cinq ans, animés d'un grand courage pour affronter les divers risques, les dures épreuves et les problèmes notables au sein du Parti, nous avons, en nous appuyant sur une volonté opiniâtre, rétabli la discipline, combattu la corruption et puni les coupables, de manière à éliminer les dangers latents au sein du Parti et de l'État. Ainsi, la vie politique interne du Parti s'est renouvelée, le paysage politique du Parti s'est sensiblement amélioré, et sa force créatrice, sa cohésion et sa combativité se sont considérablement renforcées. De plus,l'unité du Parti s'est renforcée, les relations entre le Parti et les masses populaires se sont davantage resserrées, et le Parti est devenu plus ferme dans sa lutte révolutionnaire, tout en se dotant d'une nouvelle et puissante vitalité. Tout cela a fourni une solide garantie politique pour le développement de la cause du Parti et de l'État.

En même temps, nous devons être parfaitement conscients que notre travail reste insuffisant et que nous devons faire face à de nombreux défis et difficultés qui peuvent se résumer ainsi : certains problèmes qui empêchent sérieusement un développement équilibré et suffisant subsistent, la qualité et la performance du développement se trouvent encore à un niveau relativement bas, notre capacité à innover n'est pas assez forte, le niveau de l'économie réelle doit être amélioré, et la tâche de la protection des écosystèmes et de l'environnement s'annonce encore lourde et ardue ; de nombreux maillons faibles gênent encore l'amélioration des conditions de vie de la population, l'élimination de la pauvreté s'impose comme une tâche très dure, l'écart de développement entre villes et campagnes comme entre les différentes régions et l'écart de revenus restent encore importants, les masses populaires sont encore confrontées à bon nombre de difficultés en ce qui concerne notamment l'emploi, l'éducation, les soins médicaux, le logement et les services aux personnes âgées ;le degré de civilité de notre société doit être élevé ; les contradictions et problèmes sociaux s'enchevêtrent et s'additionnent, notre tâche de l'édification intégrale d'un État de droit demeure très lourde, notre système et notre capacité de gouvernance de l'État doivent être renforcés ; la lutte idéologique demeure complexe, la sécurité nationale est confrontée à une situation nouvelle ; certaines dispositions et mesures politiques d'importance capitale relatives à la réforme nécessitent une meilleure mise en application ; l'édification du Parti présente encore bon nombre de maillons faibles. Tous ces problèmes nous demandent de grands efforts pour trouver des solutions adéquates.

Tous les succès obtenus au cours des cinq années écoulées, nous les devons à la ferme direction du Comité central du Parti et surtout aux efforts conjugués de tout le Parti et de notre peuple multiethnique. Ici, je tiens à exprimer, au nom du Comité central du PCC, nos remerciements les plus sincères à toutes nos communautés ethniques, à tous les partis et groupements démocratiques, à toutes les organisations populaires, aux patriotes de tous horizons, à nos concitoyens des Régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, à nos compatriotes de Taiwan, ainsi qu'aux Chinois résidant à l'étranger, sans oublier nos amis partout dans le monde qui s'intéressent à la Chine et apportent leur soutien à la modernisation de la Chine.



[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]