Page d'accueil > A la une
Allocution de S.E.M. DIAO Mingsheng à l'occasion de la réception organisée pour célébrer le 66e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
                 
 (le 29 septembre 2015, Cotonou) 

Excellence Monsieur le Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique et des Cultes, chef de la délégation gouvermentale de la République du Bénin,

Excellence Monsieur le Président de l'Assembleé Nationale,

Excellence Monsieur le Médiateur de la République du Bénin,

Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République du Bénin,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, membres du corps diplomatique et Représentants des Organisations Internationales,

Honorables députés,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

   

Aujourd'hui, nous sommes réunis ici pour célébrer le 66e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Je tiens, au nom de tous mes collaborateurs de l'Ambassade, à vous remercier, Mesdames et Messieurs, d'avoir accepté d'honorer de votre présence cette réception pour célébrer la fête nationale chinoise. 

En tant qu'ambassadeur de Chine au Bénin, je me sens vraiment heureux et confiant, tout en envisageant ensemble le bel avenir des relations sino-africaines en général et celles entre la Chine et le Bénin en particulier.

Comme vous le savez, après sa fondation le 1er octobre 1949, et surtout depuis la mise en œuvre de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur en 1978, la Chine a connu de grands succès dans les domaines politique, économique, culturel et social. C'est grâce à la politique de réforme que la Chine a connu une croissance rapide de plus de 30 années et nous sommes convaincus que la réforme d'aujourd'hui va apporter un développement non seulement rapide mais également de qualité et de haute rentabilité. Ce développement qui permet de créer plus de richesses contribue à la réalisation du rêve chinois, soit le renouveau de la nation chinoise, tout en partageant de manière équitable les fruits du développement entre toute la population chinoise.

 Mesdames et Messieurs,

Au cours des 66 dernières années, la Chine s'en tient inébranlablement à la politique étrangère d'indépendance et de paix, aux Cinq Principes de la Coexistence pacifique, à la juste conception de la justice et de l'équité. En tant qu'un pays en développment, elle oeuvre à la préservation de la paix mondiale et à la promotion du dévéloppement commun, ce qui contribue non seulement à l'élévation du statut de la Chine sur la scène internationale, mais aussi à la promotion de la multipolarisation, de la globalisation, de la démocratie et de l'équilibre du monde.

L'histoire ne peut se voir clairement qu'après de rudes épreuves. En faisant une rétrospective de l'histoire, nous pouvons dire avec fierté que la fondation de la République populaire de Chine est un grand évènement non seulement dans l'histoire du développement de la nation chinoise, mais aussi pour le dévéloppement de l'être humain.

Mesdames et Messieurs,

La Chine est le plus grand pays en voie de développement du monde et l'Afrique est le continent qui regroupe le plus grand nombre de pays en voie de développement. Il existe entre nos deux parties de multiples intérêts communs et une base solide de coopération. L'Afrique du Sud va accueillir le Sommet du Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC) à Johannesburg les 4 et 5 décembre prochain. Ceci sera le deuxième Sommet du FOCAC depuis 2006 et le premier tenu sur le continent africain, auquel devraient assister M. Xi Jinping, président de la République populaire de Chine et un grand nombre de chefs d'Etat ou de gouvernement des pays africains. Je suis convaincu qu' à force des efforts conjugués, les peuples chinois et africains peuvent réaliser leurs rêves de développement et contribuent ensemble à la prospérité du monde.

Mesdames et Messieurs,

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Bénin, les rapports d'amitié et de coopération sino-béninois se développent de façon saine et durable. Cela se manifeste par le renforcement de la confiance politique mutuelle, les succès remarquables enregistrés dans de différents domaines. De plus, les relations d'amitié entre nos deux peuples s'approfondissent. En mars dernier, le vice-ministre chargé des affaires africaines du Ministère des Affaires étrangères de la Chine a effectué avec succès une visite officiel au Bénin. La semaine passée, sur l'invitation de M.Xi Jinping, président de la Chine, Dr. Boni Yayi a participé à la table ronde sur la coopération Sud-Sud ainsi que la Réunion de mobilisation des dirigeants du monde en faveur de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes à New York. Depuis un an, la coopération sino-béninoise se poursuit de manière régulière. Le projet d'aménagement paysager et de canal de l'échangeur de Godomey a déjà été achevé, ce qui a embelli le portail de la ville Cotonou. Le projet de la réhabilitation de la route AKASSATO-BOHICON LOT 1, qui est aussi un projet financé par le gouvernement chinois, a été rémis au gouvernement béninois. Pour le moment, la route AKASSATO-BOHICON LOT 2 et 3 est en construction dont l'achèvement est prévu début 2016. Cette route va faciliter énormément les échanges entre Cotonou et le nord du Bénin. En collaboration avec le ministère de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité Nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième âge, nous avons avancé un projet de promotion des droits des femmes. Nous avons également organisé une formation donnée par les experts chinois pour plus de 50 agents et volontaires de la Croix Rouge béninoise sur le sujet de la santé publique. En outre, depuis l'année passée, le gouvernement chinois a financé le voyage de plus de deux cents béninois pour qu'ils reçoivent des formations en Chine dans les domaines administratif, militaire et des médias; aussi 45 étudiants sont partis en septembre pour faire leurs études dans les universités chinoises avec les bourses offertes par le gouvernement chinois.

Je voudrais signaler que la partie chinoise continuera à travailler ensemble avec la partie béninoise afin de consolider et d'approfondir les relations de coopération en matière de politique, d'économie, de commerce et de culture pour porter nos relations bilatérales à un niveau plus élevé.

Vive l'amitié sino-béninoise !

Je vous remercie.



[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]