Page d'accueil > Actualité de l'Ambassade
Allocution prononcée par Son Excellence Monsieur Diao Mingsheng, ambassadeur de Chine près le Bénin, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de séminaire en matière de santé publique
2015-06-22
 

Allocution prononcée par Son Excellence Monsieur Diao Mingsheng, ambassadeur de Chine près le Bénin, à l'occasion  de la cérémonie d'ouverture de séminaire en matière de santé publique

Cotonou, le 16 juin 2015

 

Madame la Présidente de la Croix Rouge béninoise,

Monsieur le représentant du Ministère béninois de la Santé,

Honorables invités, Mesdames et messieurs, chers amis,

C'est avec un grand plaisir que je vous accueille aujourd'hui à l'Ambassade dans le cadre du Séminaire sino-béninois ayant pour thème : « La lutte contre l'Ebola, la prévention et le traitement des catastrophes naturelles ainsi que la prévention des maladies professionnelles ».

Qu'il me soit permis, tout d'abord, de remercier la Croix Rouge béninoise pour avoir consacré autant d'énergies et d'efforts afin de faire de bons préparatifs à ce séminaire. Aussi, je tiens à remercier la Croix Rouge chinoise pour leur soutien précieux d'envoyer trois experts au Bénin pour réaliser cette formation.

Mesdames et messieurs,

Depuis le rétablissement de nos relations diplomatiques en 1972, la Chine et le Bénin ne cessent de développer et renforcer nos liens d'amitié et coopérations dans de divers domaines, et parmi lesquels la santé publique constitue un pilier très important. Depuis une trentaine d'années, la Chine, en tant qu'ami et frère sincères du Bénin, s'est efforcée de lui donner des aides sur le plan de la santé publique, telles que l'envoi des équipes de médecins, le don de matériels consommables médicaux et de médicament antipaludique etc. 

Comme vous le savez, l'année dernière, l'épidémie d'Ebola a sévit en Afrique de l'ouest. Comme disait Madame Margaret Chan, directrice de l'Organisation Mondiale de la Santé : le monde était mal préparé pour riposter à une épidémie si étendue, si sévère, si soutenue et si complexe. Bien qu'il n'y ait pas de cas confirmé au Bénin, les habitants béninois avaient des inquiétudes. Apparemment, le système de la santé publique est trop fragile pour faire face à des fléaux comme virus d'Ebola. Nous devons en tirer des leçons. C'est pourquoi nous prenons l'initiative d'organiser ce séminaire pour partager avec la partie béninoise nos expériences dans le domaine de la santé publique. La Croix Rouge chinoise et la Croix Rouge béninoise sont toutes deux indispensables dans le secteur de santé publique de nos deux pays. Elles sont des acteurs de référence dans le domaine de l'action humanitaire et mènent des actions pour venir en aide aux personnes en difficulté. On m'a dit que vous venez de différents départements du pays et beaucoup d'entre vous travaillez comme volontaires de la Croix Rouge béninoise. Grâce à vous, la Croix Rouge béninoise arrive à assurer une présence sur l'ensemble du territoire national. Vos actions humanitaires font bien au peuple béninois et je vous en félicite pour votre esprit humanitaire et votre courage.

Mesdames et messieurs,

Le séminaire d'aujourd'hui constitue la formation des futurs formateurs. Car quand vous rentrez chez vous, c'est vous qui prenez la responsabilité de sensibiliser la population dans vos communautés. Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Vous jourez un rôle encore plus important en tant que volontaires et experts de la Croix Rouge béninoise.

Ce séminaire est une étape importante dans la coopération entre les Croix Rouges de nos deux pays et je souhaite que les liens entre ces deux institutions bénévoles se resserrent davantage dans le futur.

Mesdames et messieurs,

Je ne saurais terminer sans réitérer mes remerciements à trois experts chinois qui ont fait une préparation minutieuse pour ce séminaire, et je  vous remercie à tous ici présents, grâce à vous, le partenariat  sino-béninois sera renforcé et plus visible.

Que ce séminaire soit couronné de plein succès.

Je vous remercie .


[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]