Page d'accueil > Propos du porte-parole du MAE
Le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang a animé la conférence de presse régulière du 9 janvier 2019
2019-01-09

Question : Est-ce que ce cycle de consultations économiques et commerciales sino-américaines s'est terminé ? Pourriez-vous nous informer des résultats ? Quand et où auront lieu les consultations de plus haut niveau ?

Réponse : Je peux vous confirmer que les consultations économiques et commerciales sino-américaines se sont terminées. Je pense que les résultats de ces consultations seront rendus publics bientôt.

En ce qui concerne la date et le déroulement du prochain cycle de consultations, ils seront éventuellement publiés.

Question : La Haute Cour constitutionnelle de Madagascar a annoncé le 8 janvier les résultats officiels de l'élection présidentielle du pays, selon lesquels M. Rajoelina était élu en tant que nouveau président de Madagascar avec 55,66% des suffrages. Quel est le commentaire de la partie chinoise à ce propos ?

Réponse : Nous avons noté que la Haute Cour constitutionnelle de Madagascar avait publié les résultats de l'élection présidentielle. Nous félicitons M. Rajoelina pour son élection en tant que nouveau président de Madagascar.

Pays ami de Madagascar, la Chine accorde toujours de l'importance au développement des relations sino-malgaches. Elle est disposée à travailler avec le nouveau gouvernement de Madagascar pour approfondir la coopération dans le cadre de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », mettre en œuvre les réalisations du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine et faire progresser constamment le partenariat global sino-malgache.

Question : Selon des fonctionnaires américains, ce cycle de consultations économiques et commerciales sino-américaines s'est bien déroulé. Est-ce que la partie chinoise estime aussi que ces consultations sont couronnées de succès ?

Réponse : Comme je viens de le dire, les résultats officiels seront rendus publics bientôt. Veuillez patienter dans l'attente de la publication officielle de l'information à ce sujet. Je pense que si les résultats sont bons, cela profitera aux parties chinoise et américaine, et ce sera une bonne nouvelle pour l'économie mondiale.

Question : Ce matin a eu lieu la cérémonie de clôture de l'année de la coopération décentralisée entre la Chine et les seize pays d'Europe centrale et orientale (PECO). Comment voyez-vous les résultats obtenus par la Chine et les seize PECO dans le domaine de la coopération décentralisée pendant l'année écoulée ?

Réponse : Les échanges et la coopération décentralisés sont une partie importante de la coopération des « 16+1 » (les seize PECO et la Chine). Le renforcement de la coopération décentralisée entre la Chine et les PECO s'inscrit dans le consensus des dirigeants des 17 pays. L'année 2018 marquait l'année de la coopération décentralisée des « 16+1 ». L'année dernière, nous avons travaillé avec les PECO concernés pour promouvoir activement les échanges et la coopération décentralisés. Nous avons organisé avec succès la 4e réunion des dirigeants locaux de la Chine et des PECO, en marge de laquelle quatre provinces chinoises et 17 provinces et villes des PECO ont adhéré à la Fédération des gouverneurs de province et d'Etat des « 16+1 ». Parallèlement, les gouvernements locaux des « 16+1 » ont participé à la coopération pragmatique dans divers domaines, et fait des progrès dans des domaines tels que la construction des parcs industriels, l'économie et le commerce, la science et les technologies, l'éducation et les échanges culturels et humains. Aujourd'hui, plus de 160 jumelages ont été établis entre provinces et États et entre villes chinoises et des PECO.

La pratique prouve que c'est parce que la coopération des « 16+1 » s'enracine au niveau local que nous pouvons en récolter davantage de fruits. Nous ferons le bilan des expériences de l'année de la coopération décentralisée des « 16+1 » et œuvrerons avec les PECO pour mettre davantage en valeur leur complémentarité et réaliser des bénéfices mutuels et des partenariats gagnant-gagnant, en vue d'une nouvelle situation de la coopération des « 16+1 ».

Question : Selon certaines sources, les consultations économiques et commerciales ont été prolongées d'un jour. Pourriez-vous nous le confirmer ? Certains médias estiment que la prolongation des négociations montre que celles-ci étaient plus difficiles que prévu. Quel est votre commentaire par rapport à cela ?

Réponse : Ce que le porte-parole du Ministère chinois du Commerce a annoncé, c'est que les consultations économiques et commerciales sino-américaines se sont tenues les 7 et 8 janvier. Ce que je peux confirmer, c'est que, conformément aux consensus atteints par les deux parties, les consultations économiques et commerciales sino-américaines ont été prolongées de manière adéquate. Mais est-ce que cette prolongation veut forcément dire que les consultations sont un processus difficile ? Je ne peux que dire que les consultations demandent les efforts communs des deux parties. La prolongation des consultations peut aussi montrer que les deux parties mènent scrupuleusement leurs consultations.

Question : Pourriez-vous nous confirmer la rencontre entre le Président Xi Jinping et le leader suprême de la RPDC ? Quels sujets ont-ils abordé ?

Réponse : C'est sur invitation du Secrétaire général du Comité central du PCC et Président chinois Xi Jinping que le Président Kim Jong Un a effectué sa visite en Chine. Il est certain que M. Xi a rencontré et s'est entretenu avec le Président Kim Jong Un. Concernant les circonstances précises, veuillez patienter jusqu'à la publication officielle de l'information à ce sujet.



[ RECOMMANDER A ]
       [ IMPRIMER ]